Comment réussir soi-même le dosage en arôme de son e-liquide ?

Dans le monde de la cigarette électronique, doser soi-même son e-liquide est possible.

Comment réussir ce dosage ? Quelles sont les étapes nécessaires à la préparation ? Combien de temps faut-il pour atteindre la maturité ? Découvrez les réponses dans cet article.

Comment doser l’arôme du liquide de la cigarette électronique ?

Pour avoir de la vapeur savoureuse, l’arôme doit être mélangé à une base neutre, avec ou sans nicotine. Pour aider le vapoteur dans le dosage, chaque fiche produit d’arôme fixe le nombre de gouttes d’arôme à ajouter à la base neutre de propylène glycol et glycérine végétale, dit PG/VG.

Si ce n’est pas le cas, c’est le rapport de dilution qui est affiché sur le flacon ou sur sa fiche, dans la rubrique dosage. En règle générale, un e-liquide bien dosé est composé de 10 à 20 % d’arôme et de 80 à 90 % de base neutre. Cela signifie que pour doser 100 ml de base, l’utilisateur de vape devra ajouter 10 ml d’arôme.

Pour avoir un dosage précis de liquide, l’utilisateur de vape peut se servir d’un calculateur DIY. Ce dernier indique automatiquement le taux d’arôme à rajouter au mélange. Il suffit juste d’indiquer la quantité finale de liquide souhaitée, la quantité de base sans goût, ainsi que la quantité de booster de nicotine.

Après le calcul, les quantités d’ingrédients à mélanger seront affichées : base, booster de nicotine et arôme. Il ne reste donc plus qu’à profiter de la bonne vapeur de la cigarette.

Quelles sont les étapes de la fabrication d’un liquide DIY ?

Pour le dosage des liquides DIY, quelques accessoires sont utiles :

  • des flacons gradués,
  • des seringues,
  • des gants,
  • des lunettes de protection, surtout pour les bases avec nicotine.

Une fois que tous les accessoires et les composants à utiliser sont rassemblés, la préparation du mélange liquide peut commencer.

  • Ajouter les gouttes d’arôme concentré nécessaires dans le flacon gradué, en respectant le dosage mentionné sur la fiche produit ou par le calculateur.
  • Ensuite, rajouter la quantité de boosters de nicotine, en fonction du dosage fournit par le calculateur.
  • Déverser la base neutre PG/VG. À noter que l’utilisation de la base 50 PG – 50 VG est la meilleure option, pour un e-liquide de viscosité légère.
  • Pour finir, reboucher le flacon et secouer énergiquement, pendant quelques minutes. Le mélange sera ainsi homogène.

Combien de temps nécessite la maturation des arômes ?

Après le dosage du liquide, un temps de maturation, également appelé steep. C’est le temps de pause nécessaire pour obtenir le plus haut degré de saveur des arômes. Le liquide DIY peut être consommé, bien avant d’atteindre la maturité. Cependant, la saveur d’un e-liquide DIY arrivé à maturité est meilleure que celui d’un e-liquide qui n’a pas maturé.

Pour atteindre la pleine maturité, l’e-liquide DIY doit être stocké à l’abri de la lumière, être conservé à une température ambiante de 20 à 25 °C et être mélangé, tous les 1 à 2 jours. Le temps de maturation d’un e-liquide est généralement en fonction de la catégorie d’arôme intégrée, de la complexité de la recette et du goût recherché.

Exemples : pour un arôme fruité simple, il faut 5 jours. Pour un arôme gourmand, la maturation nécessite au moins 3 semaines.

Il est possible de doser soi-même la quantité d’arôme pour son e-liquide et de profiter d’une vapeur savoureuse. Pour cela, soit l’utilisateur de vape peut se servir des dosages indiqués sur les fiches produit, ou utiliser une calculatrice DIY. Composer son propre liquide nécessite également certains outils, ainsi que de la patience.