Vapoter est-il moins dangereux que de fumer ?

Le vapotage est-il identique au tabagisme ?La e-cigarette et tabac n’ont rien à voir l’un avec l’autre.

Une vape n’est pas une cigarette

Les fumeurs sont des appareils conventionnels en forme de cigarette qui peuvent ou non libérer de la nicotine en chauffant un liquide à l’intérieur. Il existe des liquides avec différents arômes, ainsi que différents niveaux de concentration de nicotine ; il y a même ceux qui ne contiennent pas du tout de nicotine, ce qui a aidé de nombreuses personnes à arrêter de fumer.

Le liquide contenu dans les vapes est chauffé à 350 degrés par une batterie qui se recharge via un port USB. Le contenu est aspiré, ce qui permet d’expulser de la vapeur et jamais de la fumée lors de l’expiration.

Il n’y a pas de tabac dans les vapes

Le tabac est une plante et contient de la nicotine ; les vapes, quant à elles, peuvent contenir ou non de la nicotine, mais elles ne contiennent jamais de tabac.

En fait, il s’agit le plus souvent d’un moyen de sortir de la dépendance au tabac, qui tue chaque année huit millions de personnes dans le monde.

La fumée du tabac est ce qui est cancérigène, la vapeur ne l’est pas

Un fumeur n’est pas un fumeur et fumer une cigarette est totalement différent du vapotage. En fait, les experts médicaux ont déclaré que la nicotine est une substance qui crée une dépendance, mais qu’elle n’est pas la cause première des maladies associées au tabac, comme le cancer du poumon ou de la gorge.

La fumée du tabac contient plus de 700 substances chimiques, dont la nicotine. Une centaine de ces produits chimiques sont classés par les autorités sanitaires comme des causes potentielles de maladie.

Ces produits chimiques du tabac ne sont pas présents dans les dosettes de vape, mais des éléments tels que l’eau, la glycérine végétale (qui est utilisée dans l’industrie alimentaire), l’acétate de nicotine et les arômes. Tous ces ingrédients ont été contrôlés par le ministère de la santé.

Le vapotage est 95 % plus sain que le tabagisme

Après avoir examiné une décennie d’études scientifiques sur les e-cigarettes, le ministère britannique de la santé et le Royal College of Physicians du Royaume-Uni ont déterminé que le vapotage est 95 % moins nocif que le tabagisme.

En d’autres termes, les dommages potentiels des e-cigarettes représenteraient tout au plus 5 % de ceux causés par le tabac et ses centaines de substances cancérigènes.

La e-cigarette aide à arrêter de fumer

En plus d’être 95% plus sains, des recherches antérieures ont montré que les vapoteuses peuvent aider les fumeurs à arrêter de fumer.

À cet égard, en France le nombre de fumeurs (14,4 %) a baissé. Cette baisse est due à un passage du tabagisme au vapotage, une transition qui permet d’arrêter de fumer.

En fait, un rapport a indiqué qu’au moins 20 000 personnes par an en France arrêtent de fumer grâce aux e-cigarettes. Ce succès a conduit de nombreux fumeurs a essayer la vapoteuse.

Le vapotage est moins cher que le tabagisme

Le vapotage est non seulement 95 % plus sain, selon les recherches susmentionnées, mais il permet également de faire des économies, car si la dépense initiale est plus élevée (l’appareil coûte entre 50 et 70 euros), les recharges ne coûtent qu’environ 5 euros et durent plusieurs semaines.